test

AFFICHE_CEZO


 


 


 

Dimanche 7 juillet : tour des Glaciers de la Vanoise à Pralognan la Vanoise

Le RDV était pris depuis plusieurs mois et même années puisqu’à l’occasion d’une rando de 3 jours il y a 4 ans je découvrais le tour des glaciers de la Vanoise. L’ambiance et la beauté des montagnes m’ont donné envie d’y revenir. J’entraîne avec moi ma sœur et mon beau-frère. Au programme 73 km et 3800m de dénivelé. Finalement le départ sera retardé à cause des orages et le parcours raccourci : 60km et 2900m D+. Réveil à 4h40, petit dèj , puis direction le départ qui se trouve à 1km de notre logement.

Le temps est frais, on nous indique que les conditions devraient être bonnes avec possibilité de pluie. Le départ est donné avec une première ascension de 1100m D+. Je pars tranquille en me répétant qu’il faut gérer mon effort. Avant d’arriver au sommet nous traversons le lac des vaches : magnifique lac peu profond avec une belle traversée sur des rochers plats posés en son milieu. Le profil est varié : tantôt Ça monte, Ça descend, nous traversons de nombreux névés puis c’est un single assez roulant en balcon au-dessus de la vallée de Méribel. Les sensations sont pas top, j’ai un peu envie de vomir. Je tente de m’alimenter et m’hydrater régulièrement. C’est déjà l’avant dernier ravitaillement puis la deuxième et dernière grosse ascension avec le col d’Aussois. Le fond d’Aussois est magnifique : grand plateau herbeux sillonné par une jolie petite rivière et parsemées de quelques bergeries. Ce cadre bucolique contraste avec l’ascension rocailleuse qui suit. C’est dur, je n’avance pas, je m’arrête 2, 3 fois dans la montée, en prenant appuis sur mes bâtons et en tentant de retrouver du souffle, de l’énergie, de la motivation. Le GPS m’indiquera plus tard que j’ai fait 1km en 34’. A l’arrivée au col, belle récompense avec une dizaine de bouquetins en file indienne sur un névé. Plus que 15km de descente, les 5 premiers km sont difficiles : neige, boue, cailloux, je prends appuis sur mes bâtons pour ne pas glisser et ne pas trop solliciter mes cuisses. Dernier ravitaillement : David m’attend en vélo et il m’accompagne sur les 10km de piste restant. Les km défilent vite, ça descend et le plaisir de franchir l’arrivée est bien présent. A Pralognan mes 2 loulous : Léna et Timéo m’attendent pour franchir l’arrivée avec moi. J’ai beaucoup apprécié le parcours même si les sensations n’étaient pas au top. Coté résultats, je termine 10ème fille et 2ème master.

Vanoise_2

Valérie PADEL