Qu'est ce qui est court, noir, froid, vif, intense, bleu et se joue à 2 ?? C'est l'Arverne Run !!

Depuis quelques années, on a pris l'habitude d'épingler un dossard un vendredi soir de décembre ! Cette année, c'est du côté de Parent que se déroulait la partie !

Un petit contingent de XTTR s'est retrouvé au village vacances de Parent : Steve et Bertrand, Theddy et Valentin , Valentin et son collegue puis le binôme féminin Aline/Caro

On attaque d'abord par 2 km de mise en jambes au profil descendant, histoire de tester les lampes et de se réchauffer, puis comme en CO le départ est donné pour chaque équipe au doigt électronique !

C'est parti pour une belle section roulante, avant d'attaquer les hostilités : des singles montants puis descendants, ça tourne, on remonte, on tourne à droite, à gauche, on se croise, bref un vrai labyrinthe ... on rejoint la traversée de route qui nous permet de souffler un peu ! Puis c'est la belle montée au puy d'Eycoulat, qui s'est couvert de givre pour l'occasion ! Un joli défilé de frontales jusqu'au sommet ! De la haut,  la vue est splendide sur les lumières des villes aux alentours ( NDLR : pour ceux qui ont pris le temps de lever la tête !!) . Il nous reste 1,5 km de descente , on peut lâcher les chevaux (et les cheveux) jusqu'à l'arrivée !

Bip d'arrivée et 10 km au compteur! Comme à son habitude, toutes les équipes se retrouvent à la pompe à bière et au stand fromage.

  • Aline et Caro terminent 2 e derrière un beau duo d'issoirienne en 57''
  • Theddy et Valentin , 18 e en 51"
  • Valentin et son collègue, 24 e en 55" 

Le retour de Bertrand

Top sortie avec au sommet du puy d'Eycoulat point de vue nocturne panoramique sur le val d'allier TIP TOP ! Des préliminaires le long de l'allier bien techniques de sanglier : extra!!

Bon pour moi une inscription de dernière minute pour remplacer au pied levé un certains Thomas L. : y a mieux comme intronisation ! Une communication avec le steevos pas toujours dans les 2 sens... lui me parle, moi j'expiiire profondément...On part vite, ok vas-y Steeve j'essai de suivre, je souffle... Steeve me raconte des blagues belges... même pas assez de souffle pour rigoler...Bon ça promet !

Dans les premières montées, j'en garde sous le pied si je veux pouvoir suivre le cabri devant moi jusqu'au bout...La laisse finit par s'imposer dans la grosse montée, dans les qques replats ça me permet de bien bien travailler la relance, ça je sais pas faire tout seul. Une longue montée en prairie, on double on double Steeve échange quelques mots, j'expire j'expire... mais on voit les lampes sur un crête qui mène au sommet : allez ça sens la quille ! dernier ressaut technique rocailleux, je me reprend un peu je décroche la laisse je la garde seulement en main pour arriver jusqu'au sommet : et là belle récompense vue splendide de nuit!! La descente, j'ai du mal à desserrer le frein à main psychologique (qques entorses sont encore bien présentes mentalement), Steeve s'envole à 30-40m devant puis m'attends : la descente est pas si longue... Au final 48 min d'effort globalement, j'étais parti dans ma tête pour 1h15 d'effort ducoup pas de sensation d'épuisement à l'arrivée, même un peu à revendre... mais pas sûr d'avoir pu faire mieux quand même au final : merci à Steeve pour la traction 4 roue motrices : un vrai "Mac Cormick" !!

  • En tout cas par la technicité et la beauté du tracet ça donne saécrément envie de récediver sur les courses des arvernes!!! 

Actu Caro C