test


LA VIDEO DU TRAIL HIVERNAL 2018

Trail du petit saint Bernard 60 km 3500 md+ 2800 md- . Nous nous sommes inscrits ensemble il y a qq semaines sur cette course alpine de fin de saison classiquement de 40 km rallongee pour la première fois à 60 avec une partie plus haute, plus technique, plus sauvage.

L'occasion de passer deux jours chez ma soeur a Bourg saint Maurice! Dimanche 7/10 6 h départ d'un lieu bien connu des utmbistes, les chapieux, mais version plus intimiste avec 200 coureurs.

TRail_St_BernardIncertitudes niveau météo avec de la pluie et du vent annoncés jusqu'à la veille. Le ciel est étoilé. Ce qui est pris n'est plus a prendre.

Début par 5 km de piste bitumée a la montée. François part a son rythme (35 e au 5 e kil).

Je sens tout de suite que les jambes ne sont pas au rdv, la faute a une carence en fer, a la période de la rentrée et son rythme effréné entre l'ecole, le periscolaire, les AG d'assoc, les formations...

Au programme 2 cols a 2600 m et des transitions via les prés d'alpage sans chemin tracé. Le balisage est nickel. Un seul ravito accessible pour l'assistance au km 22 au col du petit saint bernard. La météo tient avec même des éclaircies. François passe en 8 e position et décide de lâcher les watts. Je suis toujours autant dans le dur bien marquée par l'altitude. Une petite hésitation à poursuivre... 

Ma soeur est là et je repars pour bosser le mental.

La suite est vraiment superbe, sauvage, un brin technique ( jamais assez a notre goût à tous les 2) a Bassa serra. Francois est en 5e position un peu gêné par une douleur au genou mais à son aise sur ces relances en altitude. La crête vers le Mont Fortin du col des Chavannes se mérite et s'admire ainsi que la descente ( merci le dieu de la pluie d'avoir fui...) pour atteindre le 3 e et dernier ravito km43 en pleine pampa. Je ne pensais pas autant souffrir de l'altitude avec 40 km au dessus de 2200 m et le sommet a plus de 2800 m.

Allez plus que 15 km...dont 5 km de piste empierrée en descente! Un calvaire pour tous les deux vue notre appétence pour les parties roulantes. François la finira avec une belle chute et une épaule en moins et quelques minutes de perdues. Les 1000 md- de 2800 m à 1800 m suivis d'une dernière remontée de 8 km avec 400 md+ interminable jusqu’à l’arrivée. François trottine, je marche sans ressource physique vers cette arche d'arrivée tant désirée.

François termine en 7h39 5eme très content pour une 1er expérience sur cette distance. J'arrive en 10h23 70ème 5 e fille 1ere V1.

C'est un trail exigeant avec du roulant, de l'altitude, du sauvage, du beau, pas si technique qu'annoncé qui aurait été bien plus compliqué par mauvais temps.

Et maintenant coupure hivernale

Actu Mag'S