Imprimer 

Pour cette 3ème édition, l’équipe des Ligéraid avait mis le paquet pour nous concocter une belle aventure comme on les aime : nature, sauvage, rustique, … neigeuse (très) ventée !!

La seule équipe XTTR ayant fait le déplacement cette année est composée de Gilles, Fab et moi. Manche des championnats de France des raids oblige, le plateau est relevé, et beaucoup de têtes connues !
Sur le papier, le programme a l’air bien copieux, avec un départ en bus à 8h45 dans un lieu gardé secret jusqu’au dernier moment et une barrière horaire à l’avant-dernière section à 20h00 avec près de 86km et 2300D+ en full race, avec de la CO, du VTT’O, du roller, du trail, plusieurs barrières horaires qui rendront ce raid bien stratégique, le tout en ligne jusqu’à Montbrison.
Après presque 1h de bus, nous arrivons à la station de Chalmazel. Sur place quelques supporters : Alex F et ses enfants, et la survoltée Patou, sont venus affronter les températures polaires du Haut Forez. Briefing bref d’Aloïs, puis le départ est donné sous le générique de la série « l’agence tout risque » joué à la trompette par Jean-Noel.

Section1, ça se complique !! CO individuelle par répartition, avec 3 parcours de niveau progressif . Fab hérite du parcours le plus facile, Gilles du plus difficile, et moi de l’intermédiaire. A ma grande surprise je boucle mon parcours carton plein avec les 1ère équipes !

Ligeraid_2Après 35 min d’attente, et déjà des balises en moins... l’équipe est enfin au complet. Nous prenons donc le départ de la section préférée de Fab (contrairement à la précédente …), le roller. Malgré le manque de cohésion, nous nous débrouillons plutôt bien et nous enchaînons ensuite sur un trail’O, ou Gilles et moi guidons l’équipe de concert, jusqu’au col du Béal.

Nous reprenons  la direction de la station de Chalmazel en VTT, via le col de la Chamboite et à travers les pistes de ski. Quelques choix de cheminement, mais globalement pas de quoi faire de grosses différences entre équipes. S’en suit une belle descente secouante sur une des pistes de descente de la station avant de rallier le site de la loge de la Morte, départ de la CO suivante. On commence à avoir quelques heures de raid dans les jambes et la section suivante devra nous amener à être précis et faire les bons choix pour tenir la barrière horaire de 11h15 en fin de section où notre boite ravito nous attend.

Gilles part sur les 1ères balises pendant que je me ravitaille, mais la balise 2 nous donne du fil à retordre et nous perdons de précieuse minutes avant de tomber dessus. La suite se déroulera sans encombre, avec même une coupe osée que je tente sur un long interposte.

Sur la fin du parcours, nous préférons laisser 3 balises pour se laisser un peu de marge sur la barrière horaire.

Ligeraid__4Nous reprenons ensuite les VTT et nous élevons en altitude pour passer à Pierre/Haute à plus de 1600m où le vent se fait particulièrement ressentir, et nous gène dans notre progression. Le passage au sommet des Monts du Forez nous offre un panorama exceptionnel sur la chaîne des Puys et le Sancy fraîchement enneigé.

Cette section VTT nous emmène à la croix de Froissat, départ d’un trail’O comportant 2 balises optionnelles que nous ferons en intégralité, malgré une côte de 250m D+ d’un coup!

La section 8 représente un gros morceau du raid avec entre 25 et 30 km selon les options. Dès le départ, nous décidons de ne pas prendre la balise 2 car vraiment très excentrée du tracé principal et physique à aller chercher.

Nous enchaînons la suite et privilégiant les pistes roulantes compte tenu du vent encore très présent. Une portion balisée nous régale avec une descente tracée artisanalement en sous bois, comme on peut les retrouver sur un Gévau.

Les km s’enchaînent et le temps passe, je commence à sérieusement m’inquiéter pour la barrière horaire de 18h. Je mets un peu la pression à Gilles et Fab pour ne pas traîner. Cette section VTT est particulièrement soignée : haut-plateaux, sous-bois, vallées, singles, pistes, physique, technique, … de quoi régaler tous VTTiste.Ligeraid__3

Au final, je n’avais pas bien lu ma montre et nous bouclons cette section avec quelques minutes de marge sur la barrière OUF !!

Départ pour le trail’O suivant à Essertines-en-Châtelneuf, qui serait à ne pas manquer ! Le site me rappelle quelque chose, puisque c’est dans ce même vallon que c’était déroulé un trail’O en 2015 avec 2 traversées de rivières.

Patou est là et nous accompagne sur ce trail. Gilles à pris le commandement, pour ma part j’ai laissé des cartouches à la section précédente, et suis en mode « suiveur vraiment dans le dur ». Effectivement, ce trail vaut le détour : des cailloux, des marches, du D-, du D+, des traces réalisées à la pioche par les bénévoles, des passages avec cordes et…seulement 1 traversée de rivière, et oui parce qu’il n’y a toujours pas de passerelles !

Puis la dernière section VTT où nous allons chercher la balise optionnelle et c’est l’arrivée sur Montbrison, mais pas l’arrivée du raid.

Ligeraid__1Séance de tir à la carabine qui aurait fait trembler les frères Fourcade, puis CO urbaine en sprint avec Fab à la carte ;-)

Arrivée, photos, bière à volonté, fourmiflette et originalité cette année, soirée  organisée par les Ligéraid pour la remise des récompenses.*Tous les podiums se font sous l’hymne bien connue de Ricoune, et les appelés ont évidemment (tous) droit au paquito des bénévoles, un moment à vivre.

Au final, nous terminons 19ème de ce raid aventure, Un très grand merci à l’équipe des Ligéraid pour cette édition fabuleuse, et soulignons leur travail énorme pour la réalisation des tracés, qui nous auront donné entière satisfaction.

A l’année prochaine !

Actu Joris