test

AFFICHE_CEZO


 


 


 

Le week-end CO de Caro et Davidou

Samedi 6 : sprint sur le campus d’Orléans + MD

C’est reparti pour un weekend de CO en amoureux ! Je rejoins mon Davidou vendredi soir après un covoiturage depuis Rouen. Nous passons une petite soirée tranquille tous les deux, préparons nos sacs respectifs et les tupperwares du lendemain midi et hop, au lit pour une bonne nuit… Samedi matin, départ de bonne heure direction Orléans, pour deux courses dans la journée : d’abord un sprint sur le campus universitaire puis une moyenne distance en forêt.

CO_David_1Sprint :

Je pars bien avant David, en me disant que je vais y aller tranquille avec mon genou fraichement réparé. Dav me donne quelques conseils de dernière minute, en m’invitant à « aller doucement » pour orienter propre. Mon tour arrive et là, tel un bon poisson rouge, j’efface de mon esprit tous les bons conseils de mon amoureux, en partant comme une fusée mais surtout en oubliant de bien orienter ma carte. Je pars donc d’emblée dans la mauvaise direction et sors de la carte dès le début ! Ca promet ! Je régule mon énorme boulette (histoire de tenir compagnie à notre Isa nationale) mais au bout de bien trop longtemps et ne rattraperai donc jamais ces minutes perdues qui me coûteront très cher ! Je me ressaisis sur la suite avant d’arriver à un autre poste où je refais le boulet en me trompant de bâtiment ce qui me fait perdre à nouveau quelques minutes (oui oui, chez moi ce ne sont pas que quelques secondes !). Je termine bien loin dans le classement, malgré ma vitesse (trop) élevée de course. La MD s’annonce compliquée !
C’est au tour de Dav qui m’avait gentiment accueillie et encouragée à l’arrivée, même s’il se demandait bien ce que je pouvais foutre sur la carte depuis tout ce temps ! Il est concentré au départ et s’élance sur son circuit. Il tourne à presque 15km/h de moyenne et n’est pas habitué à avoir les genoux qui viennent lui taper dans les côtes tellement il engage sa foulée ! Une petite erreur lui coûte du temps (impossible à rattraper sur ce format de course), mais il termine quand même 14ème sur 180. Le sprint, c’est pas son truc ! Mouais mouais !
Un petit tup, un débrief sur nos courses respectives et hop, direction la MD non loin de là !

MD :
Le terrain de cette MD est plat, et il y a des tâches vertes de partout si bien que Dav se fait fouetter le visage un paquet de fois ! Il réalise une bonne course, et se régale à enchainer les postes aussi vite en se sentant à l’aise à la boussole ! Il terminera 12ème / 51 en H21 élite. Quant à moi je pars sous une petite pluie en essayant d’aller moins vite que le matin et de m’appliquer en orientation. Je suis toujours loin dans le classement mais je prends du plaisir sur cette course.
Un petit passage par notre AirBnB où nous prenons une douche rapide après avoir fait la connaissance de notre hôte et de son fidèle compagnon (un berger suisse qui ne reconnaitra plus David à sa sortie de la douche, c’est dire l’odeur avant !) puis nous partons passer la soirée sur Orléans avec un couple de copains Normands (et oui il y a de la CO là bas aussi). Un dîner bien sympa dans un resto indien et nous rentrons nous coucher pour faire une bonne nuit et enchainer en forme pour la longue distance du lendemain où je pars à nouveau la première.

CO_Caro_2Dimanche 7 avril : LD
Levés à 8h, petit déj, puis décollage pour la course.
Je me réveille crevée malgré une bonne nuit. Le genou va pas mal mais le cerveau n’est pas en place en ce dimanche matin ! Je pars donc sur mon circuit en D21A. Une première balise où je peine à faire mon choix (elle est loin !) et où l’absence de courbes de niveau m’angoisse ! J’ai l’impression de ne plus savoir du tout orienter, je retente plusieurs fois l’attaque de mon deuxième poste puis me décourage suite à des sensations pas top où je perds confiance. Je décide finalement de sauter de nombreuses balises et de prendre le chemin de l’arrivée, tout en ramassant ce qui n’était pas trop éloigné… je termine donc PM sur cette LD, explosée, et un peu déçue. A peine arrivée, je regarde l’heure et me rends compte que j’ai peut être le temps de voir Dav avant son départ. Je l’y retrouve et j’ai visiblement une tête bien fatiguée vu sa réaction quand il me voit débarquer !
Dav s’élance pour une « vraie » longue distance (27 postes pour 17.5km), certes, sur du plat mais il va falloir gambader et bien orienter ! Le circuit offre de nombreux choix, et David prend des risques pour essayer de coller un max au trait avec des points d’appui plus que des lignes ! Il parvient à bien gérer sa course à la fois physiquement, en orientation et pour s’alimenter (deux petits gels pris à des moments stratégiques). Sa prise de risque et sa gestion de course ont visiblement payé puisqu’il termine 7ème sur 21 coureurs en H21E en 1h52 où le niveau était très relevé, et se qualifie ainsi pour les France de LD, son objectif de saison ! Youhou !!!! Trop fort ce Davidou ! Ce weekend dense en orientation conclut pour lui une grosse semaine de 80km qui avait pour but de le préparer au weekend suivant : le championnat de ligne LD dans le Rhône lors duquel il espérait se qualifier pour les France… ce qui est désormais chose faite !

Dimanche 14 avril : championnat de ligne Auvergne-Rhône Alpes de LD
C’est reparti pour un tour ! Cette fois on se retrouve pour la course que David attendait depuis longtemps, le championnat de ligue LD. Réveil à 6h15 le dimanche matin, pour partir à 7h direction Monsols dans le Rhône. David part en premier et compte bien se régaler pour ce format qu’il aime tout particulièrement, mais sans pression dans la mesure où la qualif pour les France est déjà acquise depuis une semaine !
La carte est idéale pour de la longue, avec de gigantesques partiels, un traçage de malade et beaucoup de courbes de niveau (plus de 750m positifs pour 16km) ! Le traçage oblige à se poser dès le début, car le premier poste fait déjà traverser la carte (jolie mise en bouche !) et il faut donc faire le bon choix ! David réalise une course propre, fait peu d’erreurs techniques, les jambes tiennent malgré le gros dénivelé et les 1700m positifs de ski de la veille avec le petit Steph dans le Sancy ! Au final, une belle 3ème place qui fait plaisir et permet à David de dépasser les 7000 points au CN ! Bravo !
Quant à moi, je pars sur le D21C (le A étant pour le moment trop long pour mon petit genou !) et je suis contente de retrouver des courbes de niveau, rassurante à mon niveau d’orientation même si c’est synonyme de dénivelé. D’ailleurs j’aime tellement ça que j’ai triplé le prévisionnel de mon circuit ! A part ça, je parviens à faire de bonnes choses en orientation mais pas mal de mauvais choix ponctuent ma course en raison d’un gros manque de confiance dès qu’il faut s’appuyer sur la végétation. Il me reste à prendre des cours particuliers avec mon Davidou pour progresser sur tout ça, mais je suis à bonne école avec un chéri qualifié aux France de LD !

 

CO_David_1_1