Club XTTR63 - 25 mars : Championnat de ligue de MD d’Auvergne-Rhône-Alpes
test


LA VIDEO DU TRAIL HIVERNAL 2018

Un weekend ça contient deux jours, c’est donc fait pour faire deux courses ! Rebelotte cette fois-ci en Savoie, terre d’accueil d’une grosse course : les championnats de ligue de CO. J’ai bien envie d’y aller pour me frotter à l’élite de la région…

Chpt_ligue_MD_1

Premier jour, pour dégourdir les jambes après les quasi 7h de voiture, une moyenne distance très courte (2,8 bornes) mais très raide (200m+). Ça a l’air de rien mais en CO c’est beaucoup, et ça fait une transition marquée avec la position assise qui ramollie le croupion ! En plus d’être raide à la montée comme à la descente, c’est bien vert comme forêt et je passe mon temps à faire du saute-mouton avec des troncs. Le terrain est vraiment technique mais super beau. C’est une immense zone de blocs rocheux et de buttes dans tous les sens qui correspond à l’écroulement du Mont Granier, célèbre montagne de la Chartreuse qui a causé la mort de pas loin de 2000 personnes en 1248 en partant à vaux l’eau. C’est la plus grande catastrophe naturelle du moyen âge quand même…

Je cours d’autant plus vite que je ne veux surtout pas me retrouver avec la face de 900m de haut qui me bascule dessus et boucle le circuit en 46’ avec une seule mais bien grosse faute sur la 3. Je suis plutôt content d’avoir trouvé un bon rythme sans me laisser piéger par la technicité du circuit (sauf une fois forcément sinon c’est trop beau). Et je me classe 6ème sur une cinquantaine de coureurs.

C’est pas tout mais il y a un championnat à courir demain. Hop, un coup de Quézac pleine de minéraux, des étirements qui font pro, et surtout un petit mac do ; et en route pour le site de la course du lendemain, sur les hauteurs d’Albertville dans le massif des Bauges. Le dodo dans la voiture donne l’avantage d’être le concurrent garé le plus prêt de l’accueil pour le lendemain. C’est bien d’être au moins une fois le premier sur le weekend, même si c’est pas sur une course !

Les championnats de ligue sont qualificatifs pour les France, et en Auvergne Rhône Alpes le niveau est pas vraiment moche, c’est même là qu’il est le plus élevé en France. Je suis donc venu pour savoir me situer après une saison et demie d’entraînement intense…

La forêt est magnifique, une hêtraie ouverte avec une dénivelé marqué mais pas uniforme. Il s’agit plus d’une multitude de collines dans tous les sens et tout autour une rupture de pente vertigineuse qui nous laisse flotter au-dessus de la vallée.

Chpt_ligue_MD_2

Les postes s’enchaînent bien et j’essaye d’orienter en me mettant à ma limite physique pour bien jouer le jeu de la moyenne distance. Je fais régulièrement des imprécisions mais vais plutôt vite à mon goût. Je ne commets qu’une faute en confondant une colline avec une autre. Forcément, quoi de plus ressemblant à un sommet qu’un autre ! Le cardio annonce les puls à plus de 170 de moyenne sur les 44’ minutes de course, ça veut dire que j’ai réussir à aller vite avec les jambes en allant vite avec la tête, je suis satisfait. Et en même temps, le niveau global assure de ne pas se prendre pour la star vu les résultats ! Je suis à 13’ du premier, 15ème H21 sur 29 coureurs. C’est trop beau de voir ce que les solides arrivent à faire avec une boussole en main, ils sont impressionnants !

Côté qualif, sans surprise c’est pas pour moi. Ils prenaient 5 séniors homme pour les France, tout en sachant que les 5 premiers du jour sont qualifiés d’office parce que soit sur liste de haut niveau soit dans les 5 premiers du chpt de France de l’année passée. Il faut encore gagner 5 places pour avoir le ticket. Outch, il coûte cher celui là ! A la semaine prochaine et Pâques en Bourgogne !

Chpt_ligue_MD

 

Actu David V